Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2016

Cambrousse city

C'est un peu le lieu où j'habite. Ainsi, il y a un

paon.jpg

paon qui se promène de jardin en jardin. Comme il vole, il n'a aucune difficulté à franchir les clôtures. Il est libre, Léon...

 

 

 

 

 

 

 

 

et le muguet est enfin éclos

muguet.jpg

 

 

 

 

 

Il s'en passe des choses dans mon jardin, non?

02/05/2016

Crime tattoo flashé

crime tattoo marseille.jpgCrime tattoo a été sélectionné pour le prix jeunesse de la ville de Marseille. Des élèves de 5ème B du collège Auguste Renoir ont réalisé une maquette qui est exposée dans la vitrine d'une librairie de la ville. Belle pub! Bravo pour ce travail!

26/04/2016

Dérangement climatique?

En janvier, je mettais la photo d'une framboise, dans le fond de mon jardin. Cette fois-ci, ça se passe cet après-midi:

2016-04-26 17.47.33.jpgJ'étais en train de tondre quand... le ciel qui était bleu est devenu noir. Le vent s'est levé et... la neige est tombée!

 

 

 

 

 

 

2016-04-26 17.47.55.jpgCourageusement, j'ai fini mon travail...

12/04/2016

Envie de commencer une collection?

J'avais déjà des livres à 460 euros... Voilà maintenant celui à plus de 500 euros!

sorgin.jpg

06/02/2016

Quoi de neuf?

Je viens de terminer un nouveau texte, envoyé aussitôt à un éditeur. J'espère avoir la réponse d'ici la fin du mois.

Il s'agit d'un nouveau récit policier pour les plus jeunes. J'ai choisi un thème que je n'avais encore jamais abordé. On verra si ça plait. Je vais maintenant pouvoir reprendre l'écriture du polar que j'ai abandonné en juin de l'année dernière, pour être en mesure de proposer "Enquête avec Léa" qui paraitra en avril prochain.

10/01/2016

Vous avez dit framboises?

2016-01-09 14.28.09.jpg

 

Photographiées, cueillies et dégustées hier, 9 janvier 2016 dans mon jardin...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2016-01-09 14.27.56.jpg

31/12/2015

Bonne année 2016

 

bonne année.jpg 

 

 

 

 

 

L'année 2016 sera-t-elle meilleure, plus douce que 2015? Si j'écrivais un roman de SF, je pourrais le décider et être bourré des certitudes de l'écrivain qui connaît la fin de son récit. Mais l'homme est d'une cruauté sans limite et la compassion est loin d'être un sentiment partagé par tous. J'aimerais connaître quelqu'un ayant le don de lire l'avenir et qui m'assurerait que mes enfants ne seront jamais victimes d'un acte de terrorisme ou qu'ils vivront dans un monde où les politiques auront pris conscience que 2° de plus, c'est déjà 2° de trop.

Je me contenterai donc de "petites" victoires qui me font espérer des jours meilleurs, comme ce pote auteur qui sort d'une leucémie qu'il aura combattue toute une année avec courage, ou ce petit groupe de personnes qui s'est mobilisé pour aider quelques dizaines de demandeurs d'asile à parler français, ou tous ceux qui luttent au quotidien, les restos du cœur, la croix rouge etc...

Bon, vous l'aurez compris, c'est difficile de souhaiter une bonne année 2016 quand on n'est pas certain qu'elle sera mieux que la précédente et qu'on n'est pas sûr que le pire soit derrière nous.

En tout cas, c'est tout le mal que je vous nous souhaite.

21/12/2015

Irma

2015-12-17 22.13.47.jpgBon, d'accord. Si vous ne connaissez pas Irma, ce n'est pas ma photo pourrie prise depuis mon Smartphone, qui vous aidera beaucoup.

Irma, c'est une jeune chanteuse bourrée de talent, à la voix puissante mais suffisamment humaine pour avouer qu'elle a le tract comme à chaque fois qu'elle monte sur scène.

Pour l'entendre chanter et la voir, c'est mieux ici: http://www.irmaofficial.com/fr/videos#49

 

 

 

23/11/2015

La malédiction de l'auteur est-elle levée?

Je l'ai raconté ici: à chacun de mes retours de salon du livre, une malédiction semble s'acharner sur moi en mettant des obstacles sur mon passage: obus de la dernière guerre, transfo en flammes, rails cassés...

Autant vous dire que je me demandais ce qui allait se passer cette fois-ci.

Vers 18h15, départ du salon en trafic. Pas de souci, pas d'embouteillage, on est à la gare une dizaine de minutes avant l'arrivée du TGV pour Paris. Celui- ci est à l'heure et on arrive sans aucun retard à Paris est. Là je reste dans la même gare pour reprendre le train jusqu'à Coulommiers et j'ai 3/4 d'heure de battement. Autant dire que si ce train n'est pas annulé, je l'aurai les doigts dans le nez.

Il est affiché à l'heure prévue, j'ai donc le temps de manger un sandwich et un pâté lorrain en provenance directe du salon.

20h55: encore une vingtaine de minutes à patienter. Que du bonheur.

Et puis soudain, un soldat demande aux voyageurs de se pousser: un sac de sport a été abandonné (oublié?) en pleine gare. Dans le climat actuel, il peut s'agir d'un colis piégé. Un cordon de sécurité est mis en place. Les minutes s'égrènent et on ne peut plus accéder aux quais des trains.

Il est 21h05. Plus que 10 minutes. Combien de temps faut-il pour que l'équipe qui fera sauter le bagage arrive?

Et puis soudain, le voyageur qui a bêtement oublié son sac revient. Tout est terminé. On accède au quai. Je prends mon train. Arrivée 22h30.

Je considère donc que la malédiction est levée, mais comme dans les scénarios à suspense, il n'est pas impossible qu'elle revienne...

21/11/2015

Si les âmes s'envolent

DSC_0599 - Copie.JPG