Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/08/2020

Le maître des portes, roman fantasy

J'ai enfin terminé le 1er jet de mon livre! Il dépasse légèrement 450000 signes. Cette histoire a germé il y a une bonne dizaine d'années, mais je ne me suis mis véritablement à l'écriture que ces deux dernières années et pour être plus précis, je m'y suis consacré totalement depuis l'année dernière.

J'ai déjà fait plusieurs relectures et je poursuivrai ce travail jusqu'à ce que je pense pouvoir le proposer à un éditeur.

Promenade en Périgord noir

DSC_0381.JPG(cliquer sur les photos)

Sarlat

 

 

 

 

 

20200716_163459.jpg

 

 

 

 

 

 

DSC_0444.JPG

Dans le jardin de Marqueyssac

 

 

 

 

 

 

DSC_0447.JPG

 

 

 

 

 

 

 

20200721_161745.jpg

 

Panorama depuis Domme

 

 

 

 

DSC_0399.JPG

La Roque-Gageac

 

 

 

 

 

 

DSC_0468.JPG

Beynac et son château

 

 

 

 

 

 

20200725_172712.jpg

Le château de Castelnaud

 

 

 

 

 

20200726_135640.jpg

Le jardin d'eau

 

 

 

 

 

20200726_142557.jpg

 

 

 

 

 

 

20200728_165428.jpg

La bambouseraie du Buisson

 

 

 

 

 

20200718_132940.jpgLa rue principale de la Roque-Gageac

 

 

 

 

 

20200724_144620.jpg

 

Une rue de Beynac

 

 

 

 

 

23/05/2020

Vaux le Vicomte

Après cette longue période de confinement et le fait d'être en zone rouge - donc pas de parc ouvert etc. - c'est avec empressement que je suis allé en famille à la réouverture du parc privé de Vaux le Vicomte. Mille personnes y sont accueillies chaque jour de ce Week-end prolongé.

20200521_135318.jpg

 

 

 

 

 

 

20200521_132042.jpg

 

 

 

 

 

 

20200521_125745.jpg

10/05/2020

Actualité du mois de mai

Je continue d'écrire mon roman d'Héroïc fantasy. J'ai passé mon cap Horn: plus de 400 000 signes à l'heure où j'écris ce post et j'entame le chapitre 50! J'ai encore 3 scènes très importantes à écrire. Combien de temps me faudra-t-il? Impossible à dire...

07/04/2020

Actualité du mois d'avril

Comme tout le monde, je suis confiné à la maison et du coup, mon actualité littéraire est plutôt en berne.

Tout d'abord, le prix littéraire quai du polar jeunesse dans lequel Maxence et les fantômes était en lice. Le festival ne s'est pas tenu physiquement mais virtuellement, sur les réseaux sociaux. Mon bouquin n'a pas été lauréat du prix.

Il participait aussi au prix du lionceau noir, dans le cadre du Week-end noir de Neuilly-Plaisance. Comme la plupart des manifestations à venir, le salon du polar a été annulé, le prix a été annulé et les rencontres avec les lecteurs aussi.

couv maxence.jpgest-il un livre maudit?

 

 

 

 

 

En attendant, côté écriture, je poursuis mon livre d'héroïc fantasy. Je m'approche des 400 000 signes!

Prenez soin de vous!

13/03/2020

Annulation fête du livre

Les événements actuels amène l'équipe enseignante à annuler la fête du livre. A deux jours de la fermeture de toutes les écoles, il semblait difficile de la maintenir. Sorry.

01/03/2020

5ème fête du livre

flyer fete du livre 2020.jpgEt oui, déjà la 5ème édition de cette fête du livre, en partenariat avec les éditions Lire c'est partir. Comme à chaque fois, tous les livres seront à 80 centimes. L'année dernière, nous avions battu un record en vendant plus de 3000 livres!

Plusieurs auteurs/trices et illustrateurs seront présents:

- Gérard Hubert-Richou

- Yann Autret

- Yann Couvin

- Brigitte Tranier

- Perrine Joe

- Grégoire Vallancien

Et vous, vous serez là?

04/02/2020

Salon du livre de Bussy st Georges

20200201_095807.jpgJ'avais de quoi dédicacer! Et par chance, j'étais assis à côté de David Bry, auteur seine et marnais que je côtoie régulièrement sur les salons. Si vous ne connaissez pas encore cet auteur de fantasy et sf, n'hésitez pas à découvrir son travail.

29/01/2020

Maxence et les fantômes: 2 sélections

20200129_125609-1-1.jpg

27/01/2020

Maxence et les fantômes

couv maxence.jpgUne belle critique d'El Marco sur le site de polars pourpres!

Maxence appartient à une famille assez étrange. Sa mère se prétend médium et affirme que dans son sang coule la possibilité de dialoguer avec les esprits des défunts. Son fils Maxence ne semble pas avoir bénéficié de ce talent… jusqu’à ce qu’une dénommé Marie, décédée en 1956, lui apparaisse pour lui signaler que l’on va bientôt voler un violon, et pas des moindres : un stradivarius. Avec l’aide de ses deux amis, Andrew et Serena, le voilà lancé sur la piste des futurs voleurs.

Ce premier tome d’une série consacrée à Maxence et les fantômes constitue un très bon début. Le style de Christophe Miraucourt, à qui l’on doit déjà de nombreux et réussis ouvrages pour la jeunesse, est très agréable et prenant. Les personnages sont bien croqués, même avec concision, et l’on se régale de voir Maxence, Andrew et Serena aux prises avec deux voleurs au physique patibulaire et aux intentions criminelles. Marie, en fantôme déluré et facétieux, est également un point positif du livre. Si l’auteur aligne quelques clichés (les châteaux écossais qui ne peuvent être que hantés de spectres, ou les apparitions de la revenante), il faut plutôt voir ces poncifs comme des éléments attendus de la part du lectorat avec que cela fasse écho à leurs propres représentations de ces phénomènes paranormaux. Dans le même temps, Christophe Miraucourt ménage quelques rebondissements habiles (notamment sur la fin, avec la survenue inattendue d’un complice pour les deux malfrats), ou encore des touches d’humour et d’originalité, comme le fait que le père de Maxence, expert en domotique, orchestre les soi-disant séances de spiritisme de son épouse, pour lui permettre de continuer à croire qu’elle dispose d’un don.

Un polar dynamique et enjoué, sachant tout autant jouer sur les codes de l’univers des fantômes que se jouer d’eux. Une nouvelle réussite littéraire à porter au crédit, déjà fourni, de Christophe Miraucourt.

 

Sur le site de rallye-lecture, vous trouverez un questionnaire en ligne pour les élèves. C'est ici