Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/07/2018

Gourmandise estivale

Je viens de finir d'écrire un nouveau roman, alors j'ai bien mérité cette gourmandise, faite maison.

20180701_002518.jpg

macaron cassis, réalisé avec les cassis du jardin. Une tuerie.

 

 

 

 

 

20180701_002559.jpg

macaron yuzu, au goût si subtil et légèrement acidulé.

26/05/2018

Commencer l'écriture d'un roman

La même question se pose à chaque fois quand on se prépare à écrire un nouveau livre: quelle sera la première phrase? le premier paragraphe, le premier chapitre?

Bien sûr, à ce stade, j'ai déjà imaginé mes personnages, la trame de mon histoire mais comment démarrer?

Je commence une nouvelle série alors c'est particulièrement important d'accrocher le lecteur dès le début. Pour ce nouveau roman, destiné à un jeune public (une dizaine d'années), j'ai choisi, comme souvent, d'utiliser la 1ère personne. Ca permet que le lecteur s'identifie au personnage et qu'il ressente les mêmes émotions.

Je cherche aussi à démarrer l'histoire rapidement, de façon qu'à la fin de mon 1er chapitre (il fait environ 4000 signes, c'est très court), le suspense soit déjà au rendez-vous.

Je suis revenu 3 ou 4 fois sur l'écriture de ce fameux chapitres, jusqu'à ce que je sois assez satisfait du rendu. Ce chapitre donne le ton de l'histoire.

29/04/2018

Quelques nouvelles

Je n'ai pas beaucoup alimenté mon blog, ces derniers temps, désolé.

Côté écriture, je suis sur ce qui sera mon plus gros bouquin écrit jusqu'à présent, puisque j'ai dépassé le nombre de signes de mes polars. Je me suis lancé dans l'aventure d'un livre d'héroïc fantasy. Vous y trouverez un monde parallèle, un géant, des dresseuses de dragons, des créatures horribles, des pousseurs, des rêveurs, des chuchoteurs et plein d'autres noms en "eur".

Je m'amuse à manier l'épée et à trancher quelques têtes. Je ne sais pas du tout quand j'aurai fini de l'écrire car pour une fois, je me laisse guider par mon inspiration.

Côté publication, deux livres chez Lire c'est partir à paraître en septembre, un très  jeu d'écriture (j'ai vu la maquette) chez Jocatop pour le cycle 2 et un polar en 2019.

24/12/2017

Joyeux Noël!

sapin noel gif.gif

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parce qu'il y aura sans doute de la neige quelque part!

26/11/2017

Au pied du sapin?

La-signature-du-tueur.jpg

Y aura-t-il des polars au pied du sapin? On dirait bien. 

 

 

 

 

 

 

 

 

signature du tueur amazon.jpg

 

 

18/11/2017

20 ans!

Numérisation_20171118.jpgC'était ma 1ère publication, en novembre 1997. Un texte paru dans le magazine Moi je lis Diabolo, chez Milan presse. Un grand souvenir quand j'avais reçu un coup de fil de la rédactrice qui m'annonçait qu'elle prenait mon texte.

Ca faisait 10 ans que j'envoyais mes histoires un peu partout, sans succès.

Puis un 2ème texte en avril 1998 dans le même magazine et un 3ème la même année dans J'aime Lire, de Bayard presse.

Après, tout s'est enchaîné, de nombreuses publications dans les Pt'ites sorcières, chez Fleurus presse et d'autres de leurs magazines et enfin mon 1er livre.

Champagne!

 

07/11/2017

Dans le top 100

couv ce que je n'aurais pas dû voir.jpg Mon polar se place en 78ème position des ventes, chez Amazon, dans sa catégorie.

Merci ami(e)s lecteurs (trices)!

 

 

 

 

 

couv amazone polar.jpg

 

 

 

 

 

 

06/07/2017

Remise en mains propres!

pays briard talents 2017.jpg(cliquer pour agrandir)

Les élèves de cp ont reçu leur album!

27/06/2017

Le pouvoir d'Izelda

IMG_7537.JPGIl y a un an, les élèves de CP de Sandrine Guillaume, de l'école où je travaille, gagnaient le concours d'écriture organisé par les éditions Talents Hauts.

Avec leur histoire, Le pouvoir d'Izelda, ils sont montés sur la première marche du podium et ont vu leur texte illustré par Fanny Delisse et enfin publié il y a quelques jours.

Ils viennent de recevoir leur exemplaire: imaginez leur fierté!

16/04/2017

1960

C'est la date de naissance qu'on m'attribue sur de nombreux sites internet consacrés à la littérature. Quand je rencontre mes jeunes lecteurs, on me demande souvent quand je suis né et je réponds souvent d'une pirouette, non pas que je veuille à tout prix taire mon âge, mais je trouve plus amusant de laisser mes lecteurs cogiter.

Alors je ne sais pas d'où sort cette date, 1960. Je peux juste dire qu'elle me vieillit de quelques années, mais elle semble convenir à tout le monde puisqu'elle a été reprise. Je déteste également cette parenthèse (1960;   ) qui n'attend que d'être complétée.

Vous aimeriez, vous, qu'on attende que vous passiez l'arme à gauche?