Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2015

Que cache Pauline?

pauline.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gothique. Cette inconnue, dans l'atelier de tatouage de mon père, avait tout d'une gothique. Quand elle en est ressortie, j'ai pris le portable qu'elle avait oublié sur le comptoir et couru derrière elle. Une camionnette a surgi, trois types l'ont embarquée.

Alors ma vie a basculé...

 

Et pour voir le travail de Cali Rezo, illustratrice de la couverture, c'est par ici: https://fr-fr.facebook.com/cali.rezo.fanpage

23/03/2015

Paris... vu d'un parking

Se garer à Paris est une gageure. Seule possibilité: les parkings souterrains, dont les dernier étage... n'est pas souterrain.

Et là, Paris s'offre à vous!

DSC05870.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC05868.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC05869.JPG

12/03/2015

Ceci est un livre

imagesCGHMDRSQ.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ceci n'est pas un livre

DSC05692.JPG

03/03/2015

Livre numérique: contre la TVA à 20%

Le 5 mars prochain, la Cour de Justice de l’Union Européenne, saisie par la Commission Européenne, va très probablement demander à la France de ne plus appliquer un taux de TVA réduit de 5.5% aux livres numériques, et de revenir au taux plein, en l’occurrence de 20%, requis par la législation européenne.

La France avait souhaité aligner ce taux avec celui déjà appliqué au livre papier, parce qu’il ne peut exister de discrimination de format, ou de support de lecture.

Afin de faire entendre à la Commission Européenne et aux États membres qu’un livre numérique est de même nature qu’un livre papier, et mérite donc le même taux de TVA réduit, le Syndicat National de l’Edition lance une campagne de sensibilisation auprès du public.

Parmi ce public, il y a bien sûr nos lecteurs –les vôtres.

Voilà pourquoi nous vous proposons de rallier nos rangs, en participant à notre campagne virale #ThisIsNotABook, lancée dès le 3 mars sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Pinterest et Instagram.

 

Vous pouvez accéder à la campagne virale sur le lien suivant :

• le site de la campagne : unlivreestunlivre.eu (ouverture du site le 3 mars)

 

Vous pouvez également suivre les comptes de la campagne sur les réseaux sociaux :

• Facebook : https://www.facebook.com/pages/Professeur-Livro/878339585519641?sk=timeline

 

• Twitter : https://twitter.com/ProfesseurLivro

• Pinterest : https://www.pinterest.com/ProfesseurLivro/

• Instagram : https://instagram.com/professeurlivro/

 

Pour participer à la campagne, c’est très simple, vous avez 2 options :

• #CeciEstUnLivre : soit vous prenez avec votre smartphone une photo de vous avec votre livre préféré par exemple et vous le diffusez sur Twitter ou Facebook avec

le hashtag #CeciEstUnLivre

• #CeciNEstPasUnLivre : soit vous prenez une photo de vous avec un objet du quotidien (marteau, tasse, stylo, lampe, chaise….) et vous la publiez sur Twitter ou Facebook avec le hashtag #CeciNEstPasUnLivre

 

Vous pouvez également tout simplement diffuser un des messages préconçus pour la campagne :

• @eucommission je soutiens la campagne #CeciEstUnLivre pour conserver une TVA à 5,5% pour le livre numérique http://unlivreestunlivre.eu

• @eucommission un livre est un livre, en papier ou numérique, pourquoi une TVA différente ? #CeciEstUnLivre http://unlivreestunlivre.eu

• Vous lisez sur tablette numérique et vous voulez continuez à le faire, car il s’agit de véritables livres #CeciEstUnLivre http://unlivreestunlivre.eu

Si vous ne possédez pas de comptes sur les réseaux sociaux, vous pouvez nous faire parvenir vos messages et photos à l’adresse email suivante : contact@unlivreestunlivre.eu.

25/02/2015

Blog ton livre

blog-ton-livre.jpg

41fumQqX0aL__SY445_.jpg

Mon second polar fait partie des 14 livres sélectionnés.

https://sites.google.com/site/blogtonlivre/home/2015-la-s...

 

24/02/2015

Les fausses bonnes idées

J'en ai déjà parlé ici, je crois. Quand on écrit un nouveau récit, ou du moins quand on réfléchit à ce qu'on va écrire, les idées fusent et parfois, l'une d'elles nous emmène dans une direction qui nous semble être une bonne direction. Et puis à un moment donné, on sent qu'on tourne en rond et qu'une autre idée, qu'on avait abandonnée, serait sans doute meilleure.

Du coup, ça oblige à changer de cap et à revoir en grande partie ce qu'on avait déjà imaginé. Ca n'est jamais simple parce que le travail que je décris-là s'étend sur des jours entiers et qu'on n'est pas sûr que cette nouvelle direction soit la bonne.

Le seul indice qu'on ait, c'est si cette idée nous permet d'aller plus loin dans notre récit au lieu de nous y enfermer.

Bref, je ne sais pas si ce que je viens d'écrire est parlant pour vous mais pour ma part, je suis exactement à ce stade de mon travail pour un nouveau polar.

31/01/2015

Ca roule!

Un chouette gif de Pierre Fouillet, illustrateur, dont vous retrouverez le travail en cliquant sur le lien qui mène à son blog.

Ça%20roule%20en%202015.gif

24/01/2015

Les disparus de St Agil

disparus.jpgL'autre soir, je suis tombé par hasard sur le film, en noir et blanc, un rien vieillot. Un rien nostalgique, je me suis souvenu l'avoir lu il y a plusieurs dizaines d'années, dans la version ci-contre.

Le livre est constamment réédité depuis plusieurs années, avec de nouvelles couvertures. Quel auteur ne souhaiterait pas qu'un de ses livres devienne un classique du polar jeunesse?

18/01/2015

Y a plus qu'à

20150118_094522.jpg

02/01/2015

Ecriture

Comme souvent quand je démarre un nouveau récit, je tergiverse sur le narrateur et le temps de narration. "Il"? "Je"? Passé simple? Présent? Passé composé?

Chaque choix a ses avantages et ses inconvénients. J'ai écrit le 1er chapitre du récit en cours il y a deux ans puis je l'ai abandonné pour d'autres projets. Le narrateur s'appelait Valentin et l'histoire au passé simple.

J'ai poursuivi l'écriture du second chapitre en utilisant les mêmes critères et puis... j'ai changé l'approche. Le "je" s'est imposé, tout comme le passé composé.

Désormais, toute l'histoire se déroulera à travers les yeux de mon narrateur qui n'en saura pas plus... que le lecteur (et si j'osais, je dirais l'auteur)!