Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2016

Le livre des Baltimore

livre baltimore.jpgAprès le succès planétaire de La vérité sur l'affaire Harry Québert, Joël Dicker voulait écrire quelque chose de totalement différent. C'est tout à fait louable et compréhensible. Il est facile d'imaginer la pression pour un nouveau roman. Comment éviter la comparaison avec le grand frère?

La mission est donc réussie. Ce livre n'a rien à voir avec le précédent. Il s'agit ici d'une saga familiale avec l'annonce d'un Drame. Je serai honnête: si ça n'avait pas été Dicker, je n'aurais pas acheté ce livre, car ce type de sujet ne me passionne pas.

Alors bien sûr, c'est très bien écrit et la révélation de Drame est à la hauteur des espérances. Plusieurs retournements de situation à la Dicker, c'est top. Mais pour le reste, je me suis ennuyé à la description de la vie de cette famille et j'ai sauté de très nombreuses pages.

Ca m'a rappelé Une place à prendre, de J.K. Rowling, roman écrit après la saga des Harry Potter. C'était très bien écrit, mais quel ennui!

Alors à moins que vous soyez fan de ce type d'histoire, attendez que le livre sorte en poche... ou lisez plutôt son premier roman, qui se déroule pendant la 2ème guerre mondiale.

dernier jour de nos pères.jpg

 

10/01/2016

Chouette!

parutions 2016.jpg

Vous avez dit framboises?

2016-01-09 14.28.09.jpg

 

Photographiées, cueillies et dégustées hier, 9 janvier 2016 dans mon jardin...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2016-01-09 14.27.56.jpg

Lire c'est Partir et la fête du livre

Vous connaissez sans doute Lire c'est Partir, qui est une édition impulsée par Vincent Safrat et qui propose des livres neufs à 80 centimes. Sinon, vous en saurez plus ici: http//www.lirecestpartir.fr/

Ceux qui suivent un peu mon actualité savent que je suis aussi enseignant. Alors avec mes collègues, nous nous sommes dits qu'il fallait faire venir le livre pas seulement à l'école, mais dans les familles.

Tout le monde ne peut pas mettre 5, 6, 7 voire 15 euros dans un livre ou un album, mais qui ne peut pas mettre 80 centimes?

Partant de ce constat, nous organisons notre première grande fête du livre!

fete du livre 1.jpg(cliquer pour agrandir)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fete du livre2.jpg

 

 

 

 

 

Bientôt de nouvelles infos.

07/01/2016

Juste une ombre

huste une ombre.jpgOn m'avait conseillé de lire Karine Giebel, qui a fait son trou dans le monde du polar pour adulte. Comme je ne connaissais pas, je me suis laissé tenté, d'autant qu'elle dédicaçait sur un salon où j'étais.

Pour une 1ère lecture, j'ai été déçu. Pas par l'écriture, que l'auteure maîtrise parfaitement. Mais je pense que je n'ai pas commencé par le bon livre. Si j'en crois toutes les bonnes critiques que j'ai lues ou encore la femme devant moi, qui ne tarissait pas d'éloges sur les livres de Karine Giebel, ce serait idiot de ma part de me limiter à ce seul titre.

Pourquoi cet avis mitigé? Tout d'abord, on est plutôt sur une intrigue psychologique et du coup, il n'y a pas beaucoup d'action. Ensuite, cette ombre, je l'ai identifiée assez vite. Du coup, quand elle a révélé son visage, il n'y a pas eu d'effet de surprise.

Quand on sait l'identité de cette ombre, on devine assez aisément comment cela va se conclure. Quant à la touche d'optimisme, à la fin du livre, elle est assez surprenante, si l'on considère tout le reste.

Karine, si tu passes par ce blog, n'hésite pas à me conseiller un titre qui me conviendrait mieux. Je suis preneur.

06/01/2016

Le super pouvoir de Zoé

super pouvoir zoé.jpgQuel est donc ce super pouvoir? Une seule façon de le savoir, c'est de lire le récit de ce magazine.

Quant à moi, mon super pouvoir, ça a été d'écrire cette histoire!

31/12/2015

Bonne année 2016

 

bonne année.jpg 

 

 

 

 

 

L'année 2016 sera-t-elle meilleure, plus douce que 2015? Si j'écrivais un roman de SF, je pourrais le décider et être bourré des certitudes de l'écrivain qui connaît la fin de son récit. Mais l'homme est d'une cruauté sans limite et la compassion est loin d'être un sentiment partagé par tous. J'aimerais connaître quelqu'un ayant le don de lire l'avenir et qui m'assurerait que mes enfants ne seront jamais victimes d'un acte de terrorisme ou qu'ils vivront dans un monde où les politiques auront pris conscience que 2° de plus, c'est déjà 2° de trop.

Je me contenterai donc de "petites" victoires qui me font espérer des jours meilleurs, comme ce pote auteur qui sort d'une leucémie qu'il aura combattue toute une année avec courage, ou ce petit groupe de personnes qui s'est mobilisé pour aider quelques dizaines de demandeurs d'asile à parler français, ou tous ceux qui luttent au quotidien, les restos du cœur, la croix rouge etc...

Bon, vous l'aurez compris, c'est difficile de souhaiter une bonne année 2016 quand on n'est pas certain qu'elle sera mieux que la précédente et qu'on n'est pas sûr que le pire soit derrière nous.

En tout cas, c'est tout le mal que je vous nous souhaite.

26/12/2015

Cadeau de Noël

Parmi ceux qui m'ont été offert, voici celui d'El Marco, sur le site Polars Pourpres.

42935_Crime TattooCV2 (1).jpg

Antoine a à peine le temps de courir après une jeune femme ayant oublié son portable dans l’atelier de tatouage de son père que le cours du temps s’emballe. La dénommée Pauline est enlevée par des inconnus et une bombe souffle la boutique, causant la mort du tatoueur. A peine arrivé à l’hôpital, Antoine découvre que des individus en veulent à sa vie.

De Christophe Miraucourt, on connaît déjà les bons Ce que je n'aurais pas dû voir et Surgi du passé. Avec ce troisième opus paru chez Rageot, il poursuit sa route dans la littérature policière pour les jeunes. « Il poursuit sa route » ? Doux euphémisme, car ce Crime Tattoo est assurément son meilleur ouvrage. L’écriture est devenue encore plus tendue et nerveuse, les scènes d’action et rebondissements palpitent au gré des quelque cent-cinquante pages du livre. Pas un seul temps mort. Un remarquable cocktail de suspense et de fièvre, au dosage millimétré, pour un rendu vraiment enthousiasmant, au point que Christophe Miraucourt pourrait largement en apprendre à certains écrivains pour adultes. Tous les éléments sont là : le complot, la traque, des personnages tantôt attachants (Antoine et Pauline) tantôt inquiétants (les deux sbires lancés sur leur trace, le Balafré et Mister Stéroïde), des moments particulièrement visuels et une intrigue savamment élaborée et novatrice où s’enchevêtrent techniques de tatouage et nanotechnologies. Si l’on voulait vraiment faire la fine bouche, on pourrait éventuellement reprocher à l’auteur le coup du lien psychique entre le père et le fils établi par les tatouages siamois, peu crédible certes mais qui donne surtout lieu à quelques raccourcis scénaristiques un peu inutiles. Mais l’on se montre d’autant plus exigeant que le plat présenté est réussi.

Avec ce roman vif et excitant, Christophe Miraucourt devient indéniablement l’un des jeunes auteurs de romans policiers pour la jeunesse les plus intéressants.

/5
http://polars.pourpres.net/personne-2537-bibliographie

23/12/2015

Enquête avec Léa

dossier de presse1.jpg

dossier de presse2.jpgUn dossier de presse étant désormais paru sur internet, je peux dévoiler mes parutions d'avril. Il s'agit d'Enquête avec Léa, dans la toute nouvelle collection de polar de Rageot, pour les 8 ans et +.

Quand aux autres collections de polars, elles évoluent aussi et Heure Noire rouge devient verte (!) avec des photographies sur les couvertures. "Surgi du passé" revient donc sous une nouvelle identité visuelle.

Quant à Enquête avec Léa , c'est Kim Consigny qui est "aux pinceaux".

Tout est là: http://fr.calameo.com/read/0011935339f46999dc591

 

 

 

 

 

 

21/12/2015

Bilan de l'année 2015

2015 aura donc été un bon cru pour moi, puisque de nombreuses publications sont parues tout au long de l'année:

- reprise de Fille de pirate dans Je lis déjà

Une famille trop parfaite! dans le magazine des P'tites sorcières

Mystère à la bibliothèque, dans le magazine des P'tites sorcières

- Au secours, un fantôme! dans le magazine des P'tites sorcières

- Mystères, glissades et boules de neige, dans le magazine des P'tites sorcières

La pirate et le Fantôme noir en petit roman chez Rageot

Crime tattoo en Heure noire rouge chez Rageot

- La signature du tueur en Heure noire rouge chez Rageot

The Pirate's Daughter chez Franklin Watts (Royaume Uni)

Pirate Treasure chez Franklin Watts

Pirates to the Rescue chez Franklin Watts

Que dire de 2016?

En mars, parution de L'abominable classe de neige, dans le magazine des P'tites sorcières

En avril, sortie de deux livres dont je ne peux rien vous dire pour l'instant.

En mai et juillet, parution de mes trois titres anglais en version brochée

Et en attendant tout ça, je bosse sur un nouveau bouquin!