Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2014

La prémisse

J'ai commencé la lecture de "L'anatomie du scénario". L'auteur du livre affirme que tout bon livre ou film doit se résumer en une seule phrase, appelée "prémisse". Il propose plusieurs exemples, dont Le parrain, ou encore La guerre des étoiles.

Je me suis donc intéressé, en guise d'exercice, à écrire la prémisse d'une série qui marche fort, Mentalist.

En voici une prémisse possible:

Après l’assassinat de sa femme et de sa fille par un tueur en série (John le rouge), un prétendu médium (Patrick Jane) renonce à escroquer les gens et se met au service de la police pour retrouver le meurtrier et assouvir sa vengeance.

mentalist.png

 

 

 

 

 

 

 

Je n'ai plus qu'à m'entrainer pour mon prochain bouquin!

 

 

 

 

 


 

 

 

Commentaires

Ce livre est tres interessant, instructif et se lit plusieurs fois je pense !!

Écrit par : laura millaud | 21/12/2014

Oui, je suis d'accord. Plusieurs lectures sont nécessaires. Tu l'as?

Écrit par : christophe | 22/12/2014

Ne serait-ce ni plus ni moins qu'un pitch ?
Sinon quelle différence ?


Bonnes fêtes

Écrit par : leduc | 24/12/2014

C'est un peu moins -ou un peu plus - qu'un pitch. Dans ce dernier, tu développes le contenu de l'intrigue. La prémisse se condense en une phrase et te permet de vérifier que tu tiens le coeur de l'histoire.
Je ne peux pas te dire si c'est plus efficace puisque jusqu'à présent, j'ai écrit sans ce procédé. Et ce n'est qu'un élément parmi d'autres.
Merci d'être passé sur mon blog. Bonnes fêtes!

Écrit par : christophe | 24/12/2014

Les commentaires sont fermés.